Résumé : une double confrontation mitigée face à Amiens. - LILLE RUGBY - IRIS 1924
894
post-template-default,single,single-post,postid-894,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Résumé : une double confrontation mitigée face à Amiens.

Le week-end dernier, les équipes seniors du LRC IRIS 1924 affrontaient celles d’Amiens. L’équipe première est sortie victorieuse de ce choc face à l’ex-deuxième du classement Honneur, tandis que l’équipe réserve n’a pas pu arracher la victoire face à un adversaire légèrement supérieur. Résumé de deux matches de très haute intensité avec un peu de retard !

Equipe réserve : défaite 7-12.

Dans le prolongement du match perdu par les U14 samedi (à retrouver ici), le temps n’était calibré pour permettre au beau jeu de se développer sur la pelouse ce dimanche. Un ciel gris qui se transformera d’ailleurs en fine pluie au fur et à mesure de l’après-midi. Pas de quoi déranger plus que ça Taillandier qui tapait le coup d’envoi, maintenant bien installé à ce poste de demi d’ouverture en équipe réserve. Il sera par ailleurs la clé de ces premiers instants du match, avec une utilisation importante du jeu au pied d’occupation pour jauger l’équipe adverse. Dès la 7e minute, un rebond favorable associé à un placement douteux de l’ailier lillois permettait aux visiteurs d’ouvrir le score. Un début de match compliqué pour les Irisés qui répliquaient malgré tout avant le quart d’heure de jeu grâce à Roels (13e). Une action ponctuée de plusieurs offloads et jouée dans le bon tempo transformée par Brunet (7-5).

Les mauvais gestes fleurissent, les approximations ballons en mains aussi, pour notre plus grand déplaisir. En touche, le résultat n’est pas plus probant avec plusieurs de ces phases de conquête perdues par les locaux. Malgré tout, le match est équilibré et les deux équipes se rendent coups pour coups. Et alors que l’on ne s’attendait pas à voir de grandes envolées dignes du Top 14, l’ailier droit amiénois choisissait cet instant pour s’échapper sur le côté droit et accélérait sans opposition pour aller à dame (7-12, 25e). Des deux côtés, on essaie de proposer du jeu et quelques beaux mouvements sont à noter, malgré quelques décisions arbitrales discutables. A la mi-temps, le score est de 7 à 12 en faveur d’Amiens, alors que le match s’avère être relativement serré et engagé.

En seconde période, les Irisés engageaient de fort belle manière en enclenchant un maul de plus de 30m. Pas suffisant malheureusement pour scorer directement. C’est d’ailleurs peut être ce manque d’efficacité qui aura été fatal aux Lillois, en témoigne ce deux-contre-un vendangé par Demersseman, qui sortira sur blessure quelques minutes plus tard, touché au genou. Trop fébriles dans les moments-clés, l’Iris n’aura pas su profiter des situations de supériorité numérique (deux cartons jaunes infligés à Amiens) et finira par s’incliner sur le score de 12 à 7.

TALENT D’OR LE DÉCALÉ©️ ➡ Nicolas Guérin

Un pilier homme du match ? Non, vous ne rêvez pas ! A chaque ballon joué, de précieux mètres gagnés et des plaquages cassés grâce à sa mobilité. Il a su tirer son épingle du jeu en se proposant souvent dans la ligne. Défensivement, sa présence au bord des rucks aura été précieuse. Présent dans le combat et dans l’engagement, il n’aura pas à rougir de sa prestation.

Equipe première : victoire 29-5.

Si l’équipe première joue après la réserve, leurs situations au classement n’en sont pas moins si différentes. Toutes deux deuxièmes au classement, la première reste toutefois plus proche de la première place. Après un enchaînement de 2 matches consécutifs et avec encore plusieurs échéances importantes à suivre, il était nécessaire de faire légèrement tourner l’effectif. Le début du match nous laissait assister à des débats plutôt équilibrés avec deux équipes bien organisées offensivement et défensivement. Une différence notable par rapport au match aller où Amiens avait largement remporté le match (40-16). Suite à un ballon arraché, l’IRIS formait un premier maul et effondrait celui-ci dans l’en-but pour inscrire les premiers points du match (5-0, 37e). Montels aggravait la marque peu avant la mi-temps avec 3 nouveaux points suite à un plaquage haut adverse (8-0, 37e). La première période se terminait donc sur un carton jaune infligé à Amiens, alors que Maladry sortait sur blessure peu avant la pause. Nouveau paradoxe par rapport au match aller : l’IRIS semble plus à l’aise dans tous les compartiments du jeu et beaucoup mieux organisée.

Au retour des vestiaires, Rozières inscrivait l’essai du break après un surnombre parfaitement joué sur les extérieurs (14-0, 42e). A signaler la belle talonnade de Lecoutre, qui manquait presque de se transformer en passe décisive ! Pour finir, Facundo et Sapu inscrivaient deux nouveaux essais pour porter le score à 29-0, alors qu’Amiens marquait un dernier essai anecdotique juste avant la fin du match. Une victoire totalement méritée tant la domination des Lillois a été impressionnante en deuxième mi-temps !

TALENT D’OR LE DÉCALÉ©️ ➡ Vincent Rozières

Qui a dit que les ailiers ne défendaient pas ? Vincent nous aura prouvé le contraire la semaine dernière avec plusieurs plaquages offensifs à l’appui. Au delà de ça, on l’a vu tranchant sur chaque prise de balle, en témoigne son essai. Techniquement, c’est très solide.